Revenir au site

Une transformation pragmatique

· Inspiration

-Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté - Winston Churchill

Ce que je vais te montrer aujourd'hui a changé ma vie.

Cette histoire, je l'ai découverte en 2011 en temps réel.
J'étais assise dans le public lors de ce TedX et c'est la première intervention qui m'a fait pleurer des torrents de larmes.
Le pire c'est que je la revois aujourd'hui et elle n'a rien de triste, même pas le ton du speaker.
Je pense que j'ai pleuré dès le début, quand il a évoqué ma plus grande peur.
La perte.
Le handicap.
Ne plus fonctionner "normalement".
Tu saisce qu'on dit d'une peur si forte qu'elle bloque toute capacité de raisonnement ?
Une pensée paralysante.
Comme si le handicap s'installait au moment précis ou la peur s'invite et l'invite.

Alors c'est sûr qu'on pourrait remplir un an de newsletter inspiration avec uniquement des TedX.

Mais ce que je trouve génial dans cette histoire, par rapport à celle de Muniba Mazari, c'est justement qu'elle est dénuée d'émotion.
Que ce que ce gars raconte, c'est presque une méthodologie, un chemin.
Là ou Muniba nous parle de ses émotions et de la façon dont elle a su transcender son malheur, Eric nous parle de ses besoins et de la façon dont il s'est adapté pour surmonter son handicap.
C'est une transformation pragmatique.
C'est peut-être pour ça que pour moi cette vidéo est encore plus émotionnelle que celle de Muniba. Elle va plus loin que la résilience.
Il ne s'agit plus de transcender un deuil. Il s'agit d'accepter que ce qu'on perçoit comme un grand malheur pourrait être notre plus grande chance.
Et moi ce que j'entends, ça va encore plus loin que ça.
J'entends que la perte de la vue c'était le message final.
J'entends que la vie t'envoie tous les jours des messages pour t'enjoindre d'utiliser ton potentiel, de rejoindre ton chemin de vie au plus vite.

  • Ces messages, ils sont d'abord à l'intérieur de toi. Dans tes tripes, dans ton coeur. 
  • Si tu les écoutes pas, ils vont devenir de l'extérieur : des signes, des synchronicités, des rencontres, des événements.
  • Et si tu ne les écoutes toujours pas, ils vont revenir par l'intérieur : un accident, une maladie. Quelque chose de radical. 

Muniba comme Eric ont en commun de ressentir de la gratitude pour leur accident de la vie.

J'en avais très peur.
 

Tu sais comment j'ai fait disparaître la peur ? 

Le jour où j'ai compris que ce n'est pas l'accident qui leur a apporté la réussite, c'est leur réussite qui leur a apporté l'accident.
La peur ne crée pas le danger, elle le provoque, en paralysant ta capacité à t'aligner et en créant dans ta tête des pensées négatives qui vont se matérialiser.
Voila ce qu'elle fait la peur.
Et il faut la faire taire, et vite.
Et pour ça il faut sortir du cycle de tes pensées, il faut inverser le flux, remettre ton focus sur ce qui compte le plus.
 

Je peux t'aider à le faire, à remettre en place tes pensées, rapidement, facilement, sans te bousculer, ni te forcer, juste avec une méthode.

Je veux bien essayer avec toi.
 


Fanny

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK