Revenir au site

Les héros ont aussi des héros

· Coaching

Le principe d’une belle histoire c’est de ne pas savoir quand les choses vont se passer mais d’avoir quand même envie d’en savoir plus.

Pourquoi je te dis ça ? Parce qu’en cette fin de semaine il m’est venu à l’esprit que peut-être, les choses n’étaient pas si simples.

Que j’ai raconté mon histoire, mes réussites, ma méthode, mais que j’ai oublié des détails essentiels. Et qu’avant de donner des leçons, il fallait que je sois complètement transparente.

Quand j’ai décidé de ne plus proposer de conseil en "storytelling" pour les entreprises mais de ne travailler qu'avec des entrepreneurs passionnés, de de me lancer enfin sur le coaching, sur l'alignement en incarnant la totalité de mon être et de mon pouvoir, je me suis posé mille questions.

Et puis j’ai pensé à tout ce que mes clients avaient traversé depuis plus de 15 ans que je fais ce métier.

Ils avaient tous la mêmes problématique : je ne sais pas comment faire.
 

Et comme ils ne savent pas comment faire ils avaient même du mal à évaluer les devis, le temps passé, la valeur des propositions que nous leur faisions.

Quel est la valeur d’un article ? D’un webmagazine ? D’un post sur facebook ?

On va pas gloser sur la longue traine et la valeur de la notoriété, parce que ça fait 10 ans qu’on vous rebat les oreilles. OUI OK IL FAUT ALLER SUR LES RESEAUX SOCIAUX MERCI.

Alors on veut déléguer

Mais c’est oublier un détail essentiel

L’ordre des choses 

1. Le savoir

2. Le savoir-faire

3 Le faire faire (déléguer donc)

4 Le faire savoir

Ces 4 éléments sont interdépendants et consécutifs. L’un crée et facilite le deuxième.

Déléguer sa com à une entreprise extérieure c’est faire faire son faire savoir (essaies de dire cette phrase 10 fois très vite).

Il y a forcément un des deux protagonistes à qui il va manquer un ou deux éléments.

Je ne dis pas que c’est impossible. mais c’est une mission.

Je me suis faite coacher

D’ailleurs je ne me suis jamais autant faite coacher que depuis que je suis coach, tant sur le plan physique que sur le plan du business.

Je ne me suis pas faite FORMER, même si indéniablement j’apprends des choses nouvelles. Je n’ai pas pris un prof, mais un coach.

Un coach ne m’apprend pas à faire les choses comme il faut, il m’amène à les faire comme je veux.

C’est ce que je me propose de faire pour toi. Ensemble, on va résoudre TES problématiques, te libérer de certaines lourdeurs, identifier tes ressources, tes points forts et faibles, tes « triggers » (ce qui t'allume, et ce qui t'éteint aussi).

Vous ne voulez plus travailler pour gagner un quotidien mais tu veux que ton quotidien travaille pour toi.

Tu veux te lancer dans un projet, un business mais tu ne sais pas par où commencer.

En fait tu ne sais même pas ce que tu veux, tu veux juste changer quelque chose à ta situation présente. Passer au niveau suivant, aller plus loin, connecter tous les points de ta vie.

Je dis quoi ? Est ce que je suis légitime ? Il y a déjà trop de monde, je n’arriverai pas à sortir du lot…

Je fais quoi ? Je monte une boite ? Je crée un blog ? Je parle aux gens sur Linkedin ? Je vais draguer dans les networkings ?

C’est comme attraper un couteau en se demandant ce qu'on va couper avec.

 

De 2011 à 2019, j'ai conseillé les entreprises et les marques à travers les mutations liées au digital. J'ai décrypté les phénomènes de marque media et de réseaux sociaux pour des entreprises de toutes tailles.

De cette expérience, j’ai tiré des méthodologies, des formations, des solutions qui ont toutes le même fondement :

Tu es qui ?

Tu dis quoi ?

A qui ?

Quelle histoire tu veux raconter ?

Quel problème tu résouds et pour qui ?

Mais c'est compliqué et ça prend du temps et parfois on a du mal à mettre en place les actions, on fait 80% de choses qui nous rapportent 20%.

Et si ces 20% pouvaient générer 80% de réussite pour toi ?

Je peux t'aider à passer de l’obligation à l’ambition et même mieux : au plaisir.

Pour cela, il suffit de décider.

Cela ne te viendrait pas à l’idée de sortir en pyjama ? Pourquoi communiquer une image qui n’est pas la tienne?

Ma méthode est simple :

On commence par trouver ce qu’il y a à l’intérieur et on le fait ressortir à l’extérieur.

Fanny

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK