Revenir au site

Le petit déclic qui a changé ma vie

------ rien que ça------------

· Yoga for business

Grosse grosse pression sur d'aujourd'hui.
Tu sais j'avais prévu tout une histoire avec du yoga dedans et il se trouve que j'ai tellement bien fait mon teasing que j'ai eu une avalanche d'abonnés entre lundi et hier soir.

(Bienvenue !)
Alors il va falloir que je te dise la vérité sur ce déclic qui peut tout changer.
Et pour ça je vais commencer par te raconter une histoire avec du yoga dedans.
J'ai remarqué quelque chose pendant mes cours.
J'ai mis du temps à comprendre le phénomène et pourtant il éclaire étonnamment bien le plafond.
Enfin le sujet des plafonds (de verre, de gras, de whatever...).
Voici ce que j'ai constaté :
Lorsque qu'une personne réussit pour la première fois une posture qui lui faisait peur et qu'elle a mis du temps à maîtriser...
Son premier réflexe au moment précis ou elle y arrive, c'est de se casser la gueule.
A priori, tu te dis, c'est normal, passage obligé de l'apprentissage.
Mais moi je vois autre chose.
Je les vois paniquer.
Je les vois s'exciter parce qu'ils y arrivent, perdre le contrôle de leur corps et tomber comme ils n'étaient jamais tombés avant.
Et je le sais parce que ça m'est arrivé pleins de fois, et là je ne te parle pas de postures de yoga.
Je te parle de ces fois ou j'allais toucher du doigt mes rêves.
Et où j'ai paniqué. Et dans mon excitation, j'ai tout fait foirer.
Je pense en fait qu'il se passe un truc dans le cerveau.
 

Un truc qui n'accepte pas la réussite.

Pas comme ça...
Pas après tout ce que j'ai traversé...
Je pense que tous ces échecs imprimés en moi ont laissé une information dans mon système nerveux.
Je ne me voyais pas y arriver.
Je l'espérais, je l'appelais de mes voeux. Mais je le vivais comme si la vie allait enfin me surprendre.
Et je passais tellement de temps à penser à la fin du cauchemar que je n'arrivais pas à voir le début du rêve.
Et tu sais ce qui a changé ?
Le jour où j'ai repris le volant.
Pourquoi la vie devrait-elle me surprendre ?
Alors qu'elle me donne tout ce que je lui demande.
Tout ce que je veux vraiment, dès lors que moi j'accepte de le prendre.
Tu vois où je veux en venir ?
 

Je ne me voyais pas y arriver.


Ce déclic m'a libéré, car il m'a redonné le contrôle de ma vie.

Il n'y a rien de surprenant à obtenir ce qu'on veut. Et encore moins quand on essaie depuis longtemps.
Tu te dis probablement que j'exagère.
Qu'il y a toujours une bonne raison.
Que ce n'est pas si simple.
Que les circonstances parfois jouent contre nous.
Et que ce n'est pas TOUJOURS de ta faute.
Et tu as raison.
Quand on est pas guidé, parfois on se plante bêtement, on est victime des circonstances.
Mais si je te dis que ces circonstances là, elles dépendent de toi et uniquement de toi ?
Il existe une méthode.
Tu peux le faire sans, mais ça peut prendre beaucoup plus longtemps et surtout, ça peut être bien plus douloureux.
Ou alors tu peux jouer à apprendre.
Tu peux réécrire ce futur qui résiste et j'aimerais t'y aider.
Fanny

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK