Revenir au site

Le bal des focus

 c'est un jeu de mots

· Yoga for business

Je parle beaucoup du futur en coaching.

Le focus c'est un oeil sur le futur.
Quand tu réalises une posture d'équilibre, on te dit toujours de regarder fixement un point loin devant toi.
 

Note qu'il est matériellement impossible de tenir en équilibre en regardant derrière soi.

Tu vois ou je veux en venir ?
Parfois la seule question qu'on doit se poser lorsqu'on est confronté à un problème c'est "sur quoi je mets mon focus ?"
Quand tu as un problème.
Un problème d'argent, de santé, de relations, un problème de boulot... tu ne penses qu'à ça.
C'est TRES difficile de sortir de la pensée-problème.
Et du coup ton focus est sur ton problème.
Et qu'est ce qui se passe ?
Ton problème devient plus important.
Alors on va oublier direct les astuces de coach en veston.
"Vas faire un tour"
"Change toi les idées"
"Fais une heure de sport"
Tu n'as pas besoin de moi pour ça.
Moi je vais te parler de deux approches paradoxales.
 

L'approche des sportifs
et

L'approche du yoga

  • Les sportifs

Dans le sport on parle de visualiser la victoire. Les sportifs pratiquent la visualisation positive depuis très longtemps. Je ne sais pas si tu as vu les grands champions du Ninja Warrior américain mais tu peux souvent les voir "dessiner" le parcours dans leur tête avant de se lancer.

Ils se programment.
Le focus est fixé sur le futur.
 

  • Au yoga c'est l'inverse


Si tu fixes ton attention sur la posture finale, tu vas échouer lamentablement, il y a de grandes chances que ta posture ne soit pas adaptée, et que tu n'en ressentes pas les bienfaits.

Tu seras sans doute instagram ready, mais ton corps ne sera pas en train de vivre une transformation.
Il n'y a que le chemin qui va te transformer.
Ton focus doit être sur l'instant présent.
Ce que tu ressens dans ton corps, à chaque instant, à chaque petit ajustement, chaque respiration et qui vont chacun t'emmener vers une destination qui sera TA posture et pas celle de ton voisin.
Qu'est ce qu'on doit retirer de cela ?
Pour moi c'est très simple.
Aucun des deux ne focus jamais sur ce qui ne va pas.
Ou pire
Sur ce qui pourrait ne pas aller.
L'échec possible est bien pire que l'échec avéré.

Si tu as envie de me parler un peu plus, si tu te sens prêt pour le changement, et que tu veux commencer maintenant, alors tu peux remplir mon questionnaire.

👇
Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK