Revenir au site

Je ne suis pas un héros

Mes faux pas me collent à la peau et c'est bien

· Alignement
 

- Qu’est-ce que c’est ? Mon mantra ?

- … Le mot de passe wifi. Nous ne sommes pas des sauvages.

Doctor Strange

Tu as remarqué que TOUS les profs de yoga semblent être frappés de souplesse extrême ?

D’ailleurs c’est presque devenu un sujet de fierté d’être « hyperlaxe" alors qu’à l’origine c’est une anomalie du corps humain qui rend les tissus particulièrement extensibles, ce qui nous fait apparaître super souples là ou en réalité on souffre d’une absence de ligaments et d’une grande fragilité osseuse.

Par quel grand écart une anomalie est devenu un super pouvoir ?

Peut être que tous les super pouvoirs sont des anomalies finalement.

Pareil pour les entrepreneurs qui ne dorment jamais plus de 3h. Qui sont-ils ? Quels sont leurs réseaux ?

Et ceux qui sont capable de dire non à un croissant ? C’est pas une anomalie ça ?

Si tu fais la liste de tous ces éléments qui définissent qui tu es, parmi ces éléments, il y a tes défauts, tes failles, tes petits travers.

Comme cette manie de faire des jeux de mots comme si ma vie en dépendait.

Lorsque je suis devenue prof de yoga, je l’ai annoncé fièrement à quelques amis. Hilares, l’un d’eux s’est écrié « c’est vrai que t’es hyper zen ! Namaste, bande d’enculés ! »

C’est ainsi qu’est né le premier t-shirt de ma collection.

J’ai hésité longtemps. C’est grossier. Les profs de yoga vont pas aimer, les élèves vont perdre confiance, et Patanjali se retournerait dans sa tombe.

Et puis il est né, et tout le monde en a voulu un. Et d’autres modèles ont suivi.

Il vaut mieux faire et défaire que ne rien faire
 

Qu’est ce que j’aurais fait si le t-shirt n’avait pas connu le succès ? J’aurais juste cessé de le porter et je n’en aurais pas imprimé de nouveau. Est ce que ça remet en question ma compétence ?

Et toi : qu’est ce que tu aimes? Qu'est ce qui te fait rire ? Qu'est ce que tu oses ? Qu'est ce qui te gène ?

Et surtout : qu’est ce que tu vas assumer ? Car si on fabrique une personnalité il existe 90% de chances que ce soit l’échec total sur le plan des relations sociales.

Les 10% restants sont un peu comme la jeunesse et la beauté ils ne durent pas.

Les défauts ne sont que des excès de qualité. 

 

C’est comme le revers d’une médaille. Qui n’a jamais dit à un recruteur qui lui demande ses défauts « Je suis trop perfectionniste » « je m’implique trop » « je suis grande gueule mais efficace » ?

Moi par exemple, je me lasse vite, ça m’oblige à toujours me demander pourquoi je fais quelque chose et qu’est ce que j’en tire. Sinon je le fais pas.

Je suis aussi rapide qu’un bon flemmard, toujours à chercher un moyen d’aller plus vite, de faire plus de choses, de réaliser plus en moins de temps pour vite vite retourner à quelque chose de nouveau.

Ce qui ne m’empêche pas de devoir me concentrer sur une tache de longue haleine lorsque la situation l’exige, mais je vais tacher d’y mettre de nouvelles méthodes, et un rythme différent.

Assumer ses défauts, ça ne signifie pas dire au monde de faire avec mais d’en faire des forces, en retournant la médaille.

Je sais où vivent les forces

Elles sont juste à côté des failles, à l'intérieur de toi !

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK